04 mars 2008

Epitre aux pauvres

Recopié sur l'excellent site : le Sarkophage

« Que faire des gens riches ? »

« Notre prochain que nous devons aimer n’est pas le pauvre, mais le riche secourable. » Dixit L’ultralibéral, Christian Michel.

« Les Français, peuple de refoulés, sont en fait les derniers au monde à révérer le Veau d’or, puisqu'ils sont les seuls à ne pas oser lever les yeux sur lui. Il faudra bien, un jour, qu’ils se décident à le regarder en face… »
Philippe Manière , sarkozyste de la première heure.

« La France n’aime pas les riches. Ce n’est pas son moindre défaut. Car les riches ont mille qualités que n’importe qui aperçoit en un clin d’oeil […] Les riches d’abord nous font vivre. Gagnant plus que les autres, ils consomment plus que les autres. […] Chérissons donc les riches et défendons leurs intérêts contre l’État […] Aimonsles, aussi, par amour de la liberté […] la fortune donne en effet à celui qui la possède une indépendance à laquelle aucun salarié qui travaille pour vivre ne pourra jamais prétendre. »
Philippe Manière again !

  Ainsi pour les apôtres du sarkozyme, " travailler plus pour gagner plus..."  serait un voeu pieux , ou un privilège réservé à quelques élus, qui ont des comptes au Lichenstein (enfin il y a travail et travail...)
Les rationalistes appeleraient peut-etre ca un "mythe", Montesquieu "un préjugé" et les salariés, une enculade !


Posté par cocovena à 21:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Epitre aux pauvres

    DAKOR

    enculons Maniere et Michel en meme temps...ca fait plus riche. (ok je sais...la porte...)

    Posté par ddgauche, 04 mars 2008 à 21:50 | | Répondre
  • Faire travailler les autres

    Manquait juste un mot: "FAIRE travailler plus pour gagner plus".

    Comme dans les contrats d'assurance, il était écrit en tout petit et prononcé en silence.

    "Si tu veux gagner de quoi vivre, travaille. Si tu veux t'enrichir, trouve autre chose" (désolée pour l'auteur, j'ai oublié son nom).

    Posté par cultivetonjardin, 05 mars 2008 à 02:55 | | Répondre
  • Réveil…

    …dites donc, faut pas vous énerver, vous !
    Excellents posts. Pourquoi faut-il tant attendre ?

    Posté par Le Hibou, 05 mars 2008 à 11:35 | | Répondre
  • @...

    à Direct Du Gauche...
    Tssss, la porte d'acccord, mais alors sans la claquer...

    à Cultivetonjardin...
    Je ne sais pas non plus, mais j'aime bien aussi ce que dit Albert Jacquard :
    "L'oisiveté est, dit-on, la mère de tous les vices, mais l'excès de travail est le père de toutes les soumissions."

    à Hibou :
    Merci d'être passé. Je suis très honorée et ... touchée par vos encouragements.
    Mais si je peux me permettre : juste une réflexion.
    Rentabilités, fast food, speed dating, TGV, super DSL, scroll, troll... STOP !

    Et si attendre était un plaisir, un luxe voluptueux, hors de toutes contraintes ?

    Et je me fiche de n'avoir que trois commentaires par mois.. Au moins, je sais qu' ils sont de qualité, qu'ils sont philosophes, qu'ils sont direct, et qu'ils cultivent leur jardin... !

    Posté par co, 05 mars 2008 à 21:52 | | Répondre
Nouveau commentaire